Loading...

Esteban, la voiture solaire de Polytechnique Montréal

Le secteur des transports se trouve aujourd’hui confronté à deux problématiques majeures : la disponibilité décroissante des ressources énergétiques historiques et l’incompatibilité de celles-ci avec une vision à long terme du développement industriel tenant compte des enjeux environnementaux.

Notre dépendance envers les combustibles fossiles nous force à envisager d’autres types d’énergies dont les énergies renouvelables. La voiture solaire nous permet de sensibiliser le public au potentiel de l’énergie solaire, souvent mise de côté notamment à cause de son coût élevé. S’il reste beaucoup de chemin à faire, il ne faut pas oublier les progrès effectués : de la première cellule solaire de Charles Fritts, en 1883, qui ne transformait que 1% de l’énergie reçue en courant, jusqu’aux cellules modernes à l’arséniure d’indium-gallium, atteignant 40% de rendement, les perspectives offertes deviennent de plus en plus intéressantes.

De futurs ingénieurs conscients des enjeux environnementaux

Outre le message qu’il véhicule, le projet Esteban est également un vrai projet d’ingénierie, de conception et de fabrication qui fait le lien entre les cours de génie de Polytechnique et la pratique.

Toutes les phases du projet sont assumées par les étudiants, du design préliminaire aux essais routiers, en passant par la recherche de fonds et de fournisseurs, ainsi que la construction du véhicule. Esteban est un environnement unique où les étudiants peuvent acquérir de l’expérience, approfondir les domaines qui les intéressent, tout en apprenant des étudiants plus expérimentés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.